Mastering Health

Just another WordPress site

Se retenir d’éternuer est mauvais pour la santé et on vous explique pourquoi

Éternuer est un réflexe de défense naturel qui permet d’expulser toutes les petites particules ou les agents pathogènes qui pourraient provoquer une infection. Différentes causes peuvent provoquer un éternuement : la poussière, une allergie, un rhume, ou même une exposition à la lumière appelée reflexe photo-stermutatoire. Les gouttelettes de salive remplies de germes peuvent se propager à plusieurs mètres et transmettre diverses maladies. C’est peut-être l’une des raisons pour laquelle de nombreuses personnes se retiennent d’éternuer en public, évitant ainsi une éventuelle contamination. A tort car cette défense que le corps nous offre ne devrait pas être refoulée.

Pourquoi se retenir d’éternuer est mauvais pour la santé

Des chercheurs avertissent sur le danger de se retenir d’éternuer. Il pourrait provoquer une déchirure de la gorge, en cause la trop forte pression de l’air retenue à l’arrière de la gorge. Un homme britannique de 34 ans en a fait les frais. Tout de suite après s’être retenu d’éternuer, le trentenaire à éprouvé des difficultés à déglutir et à parler dû à une importante douleur et une sensibilité au niveau du cou ainsi qu’une sensation de claquement. Le fait de s’être retenu à endommagé les tissus mous de sa gorge.
Il pourrait également avoir une conséquence sur le tympan en le perçant et dans de rares cas provoquer une rupture d’anévrisme. Même s’ils restent rares, il est important de laisser ce réflexe naturel faire son travail de nettoyage.
La propagation de germe se véhicule facilement, veuillez donc à vous couvrir la bouche et le nez afin d’éviter que les gouttelettes ne se diffusent. En éternuant, elles peuvent se diffuser jusqu’à huit mètres.

Quels sont les bénéfices d’un éternuement

Éternuer est une fonction naturelle qui permet de purifier l’air que nous inhalons en expulsant un corps étranger. nous disposons de poils dans le nez qui permettent de retenir les grosses poussières mais pas les toutes petites. Les cellules épithéliales produisent le mucus qui a pour fonction de retenir les petites poussières et de garder humide les parois nasales. Les cellules ciliées permettent de faire glisser les sécrétions visqueuses (mucus) vers les narines. Des cellules qui comptent chacune une centaine de poil. Chacune d’entre elles a une fonction qui en hiver peut être ralentie et ainsi provoquer un rhume. ce dysfonctionnement du système de purification provoque l’éternuement.
Outre le fait de propulser des particules indésirables, l ‘éternuement permet une surpression de l’intérieur des poumons jusqu’aux voies nasales. En expirant l’air, le système de circulation du mucus (dont la fonction est d’éliminer les poussières) est redynamisée.

Éternuer fait parti des nombreux processus naturels que tout corps vivant produit, toujours dans un but de se défendre. Pouvant avoir des causes diverses, il est donc important de ne pas chercher à l’éviter. Il est aussi une manière d’entrevoir une petite partie de notre personnalité car tout comme le rire, il se manifester plus ou moins bruyamment. Outre le fait de se protéger, il est un bon moyen de détecter un début d’allergie, de rhume et ainsi de se traiter rapidement.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page